Réussir son stand d’exposition en 7 points clefs

By 3 mars 2014Design, Stand d'exposition
Stand d'exposition sur mesure

L’identité de la marque doit transparaître dans le stand d’exposition

Comment réussir son stand d’exposition sur un salon ? Voici nos clefs pour que la participation d’une entreprise ou d’une institution à un salon soit un succès.

1 – Identité

Le design donne du sens. C’est bien ce postulat qu’il faut adopter pour la conception d’un stand d’exposition. L’objectif est de faire passer aux visiteurs un message. Ce message est : voici les valeurs, le territoire, l’histoire… bref l’identité de l’entreprise qui expose. L’enjeu est alors de créer un espace qui soit totalement en phase avec l’univers de l’entreprise. Pour cela, il est nécessaire de bien comprendre l’identité de la marque et de faire en sorte qu’elle transparaisse sur le stand d’exposition. Au final, la question à se poser est : que doit retenir le visiteur de la marque à l’issue d’un passage sur le stand ?

2 – Visibilité

La visibilité d’un stand d’exposition est un point clef pour attirer les visiteurs. Cette visibilité s’opère à deux niveaux :
– Un premier niveau apporté par un signal haut qui permet de repérer l’espace occupé par l’exposant. Il est pour cela indispensable d’anticiper le flux des visiteurs pour orienter l’enseigne ou les enseignes hautes en conséquence. Le bon éclairage de ces enseignes est primordial.
– Un second niveau apporté par des logos à hauteur du regard qui permettent aux visiteurs d’identifier immédiatement le stand lorsqu’ils passent à proximité. Les logos, mais également les visuels, les messages clefs ou les éléments d’identification de l’univers de la marque doivent être mis en valeur.

3 – Luminosité

Un stand bien éclairé est plus attractif par rapport à ceux avoisinants, cela est tout à fait sensible. Les équipements d’éclairage doivent donc être présents en nombre et adaptés en fonction de la configuration du stand. Par exemple, un stand réalisé dans des matériaux sombres nécessite un apport lumineux supérieur pour un même rendu.

Pour aller un peu plus loin, il convient de distinguer deux types d’éclairage sur un stand : un éclairage général et un éclairage spécifique des produits ou des éléments clefs du stand. Cette approche permet un rendu attractif tout en évitant de gêner les visiteurs.

4 – Convivialité

Quelle est la cible ? Des grands comptes, pour lesquels des rendez-vous VIP sont programmés avec la Direction Générale ? Des clients récurrents, que les commerciaux vont rencontrer lors d’un cocktail ? Des prospects, qui sont enregistrés lors d’un jeu concours ? C’est à partir de cette typologie de contacts et des objectifs pour chaque cible que des espaces de convivialité adaptés peuvent être aménagés.

5 – Actualité

Les participants à un salon ont très souvent comme objectif de connaître les nouveautés du secteur. Il est donc essentiel de mettre en avant sur le stand de manière attractive l’actualité de l’entreprise : nouveaux produits, nouveaux services, etc. C’est un passage obligé qui attire les visiteurs et qui inscrit l’entreprise exposante dans une dynamique.

6 – Qualité

Un stand d’exposition est une construction éphémère. Pourtant, le visiteur qui le découvre se fait une opinion de la qualité des produits de l’entreprise qui expose au travers de cet espace. Un stand est la vitrine de l’entreprise. Au-delà d’un design percutant, il est donc essentiel que la mise en œuvre technique et la qualité des finitions du stand soient à la mesure de la qualité de l’entreprise qui expose.

7 – Globalité

La conception d’un stand réussie passe par un design holistique, c’est à dire une approche qui traite les perceptions du visiteur dans leur globalité. Couleurs, textures, formes, voire sonorité et parfums… tout doit être mis en cohérence pour créer une expérience de la marque qui expose. En combinant enfin cette approche avec des actions événementielles, il est possible de faire de la visite d’un stand un moment unique !